Pourquoi s’investir dans une agriculture biologique
L'agriculture intensive pratiquée autrefois, au sortir de la 2nde guerre mondiale pour "participer à l'effort de reconstruction" et nourrir la population d'après-guerre à très vite montré les limites et les dangers de ces pratiques.
L'utilisation intensive de produits chimiques pour traiter ou enrichir les sols s'est révélée fortement polluante pour les sols et les réserves d'eau que constituent les nappes phréatiques.
Le remembrement accompagné de la destruction des haies a entrainé des modifications microclimatiques et a facilité l'érosion des sols.

L'utilisation inconsidérée de produits phyto-parasitaires, d'antibiotiques ou d'hormones dans l'alimentation animale a montré, notamment au cours d'épidémies dramatiques de vache folle ou de fièvre aphteuse, les dangers de telles manipulations...

Aujourd'hui, de plus en plus d'acteurs agissent et encouragent les initiatives agrobiologiques.
Revenir à une agriculture plus respectueuse des sols, des bêtes et des consommateurs...
Diminuer la taille des exploitations pour pouvoir travailler en "accord" avec son engagement.
Favoriser les circuits de distribution courts pour faire l'économie des longs acheminements par bateaux, avions, trains ou camions...

Dans cette vidéo, vous pourrez retrouver l'essentiel de ces explications en images...
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.