Renouer avec les pratiques ancestrales d’Agro-pastoralisme
Baptiste Cousin, jeune vigneron, a repris le domaine viticole transmis de père en fils depuis plusieurs générations. Son père faisait figure de pionnier dans la viticulture biologique et dans la production de vin naturel. Aujourd’hui, Baptiste souhaite continuer à innover et a pour objectif d’optimiser la biodiversité sur ses terres, de faciliter le travail et de renouer avec une pratique ancestrale. Fervent pratiquant de la traction animale, Baptiste défend une vision économe en énergie, douce et à l’échelle humaine de la conduite de la vigne.

Philippe Le Guern est éleveur de moutons de race Lande de Bretagne et dispose d’un troupeau dédié à la gestion agro-pastorale et pratique l’éco-pâturage sur une Réserve naturelle Régionale. Il recherche des terres.

En soutien à de nombreux projets inscrits dans cette dynamique d’agro-pastoralisme, La LPO en Pays de La Loire met en relation Philippe Le Guern, propriétaire et Baptiste Cousin, berger. Le projet porte sur 2 hectares. La LPO apporte son savoir-faire naturaliste et ses compétences en éco-pâturage. Le pâturage sera mis en œuvre durant la période hivernale d’octobre à mars.

Les objectifs sont multiples :
Renouer avec des pratiques traditionnelles pour limiter les interventions mécaniques
Favoriser la vie du sol et in fine l’équilibre de l’écosystème
Mieux appréhender la richesse animale et végétale

Les bénéfices attendus sont nombreux mais complexes à matérialiser :
1. Actions sur la flore :
- à court terme : par l’apparition de tonsures favorables aux espèces annuelles et de pleine lumière 
- à long terme : en favorisant l’exportation de matière organique favorable à la diversification d’une flore capable de subsister dans un milieu très pauvre
2. Actions sur la chaîne alimentaire
3. Exemplarité de l’action dans une démarche globale de respect de l’environnement ( absence de produits chimiques, économie d’énergie, plantation de haies, pose de nichoirs …)et de protection de la biodiversité co-mise en œuvre par une association de protection de la biodiversité (LPO), un viticulteur bio, un éleveur et des consommateurs locaux.
4. Diagnostic écologique réalisé par la LPO

Le fonds de dotation Itancia soutient la LPO en Pays de la Loire dans cette dynamique de projets agro-écologiques qui permet de mettre en relation des compétences complémentaires unies par une même sensibilité et qui défendent des valeur essentielles : la protection de la nature , l’encouragement au travail d’équipe et la soutien à l’engagement de chacun.
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.