Archéoptère : Préserver l’habitat des chauves-souris en Vendée
Dans le département de la Vendée, ils existeraient, selon les études menées par des historiens, entre 70 et 80 souterrains creusés par des propriétaires terriens, aux alentours des années 1000. Ces galeries servaient de cachette (pour se protéger des brigands et cacher leurs biens).

Les chiroptères utilisent ces cavités souterraines durant plusieurs phases de leur cycle biologique (reproduction et hibernation).En effet, ces galeries présentent les caractéristiques d’un habitat privilégié pour la faune cavernicole : humidité, calme et obscurité.

Malheureusement, ces souterrains qui représentent une part importante du patrimoine de Vendée, disparaissent peu à peu : obstruction, effondrement …. Or, la survie de certaines espèces menacées au niveau européen dépend de ces habitats …
Les naturalistes de la LPO et une association d’archéologues se sont unis sur un projet baptisé « Archéoptère » et sont partis à la rencontre de tous les propriétaires terriens pour une campagne de sensibilisation et d’actions d’inventaires et de conseil en restauration. Aujourd’hui, seules 30 galeries souterraines ont pu être retrouvées. La majorité d’entre elles ont été obstruées soit naturellement, soit par les propriétaires en vue de sécuriser les lieux ou d’empêcher l’intrusion par des personnes étrangères.

L’Objectif de ce projet est de protéger ce patrimoine naturel et favoriser l’hibernation de certains chiroptères très exigeants dont la survie dépend de la qualité de l’habitat et des ressources avoisinantes.

Un couple d’agriculteurs, basé sur la commune de Le Poiré sur Vie (en Vendée) qui œuvrent pour la protection de la terre et des ressources qui en découlent, a accepté d’adhérer au projet « Archéoptère ». Ainsi, un souterrain- situé sur les terres de ce couple- long de 50 mètres en forme de coudes, et agrémenté de cavités, a été rouvert grâce au travail acharné d’une équipe de bénévoles.

Le fonds de dotation Itancia soutient la LPO Pays de la Loire  pour l’aider à financer des actions concrètes comme
- le déblaiement,
- l’achat et la pose de grilles afin de préserver la tranquillité des chauves-souris,
- la pose de panneaux d’informations…
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.