Des ruches en ville pour la sauvegarde des abeilles
Basée en Charente-Maritime, l’association «les ailes de la vie» a été créée en 2004 pour aider les les initiatives en faveur de la solidarité et de l’environnement. En 2007, consciente de la gravité que revêt la disparition massive des abeilles, elle choisit d’orienter ses actions vers cette problématique :

Contexte : L’arrivée des abeilles coïncide avec l’apparition des premières fleurs, il y a environ 60 millions d’années. Au fil de l’histoire, elles sont devenues un maillon essentiel à l’équilibre de la biodiversité et démontrent la capacité d’un individu à s’adapter à son milieu malgré les contraintes extérieures. Or, depuis 1995, 100 000 ruches ont disparues, 10 000 apiculteurs ont cessé leur activité et la production de miel a chuté de près de 60%…

Plusieurs facteurs sont responsables de ce déclin :
- L’utilisation massive de pesticides qui intoxiquent les abeilles, diminuent leur système immunitaire et favorisent les infections parasitaires
- L’appauvrissement de la biodiversité qui prive les abeilles de ressources alimentaires
- L’apparition de nouveaux prédateurs tels que le frelon asiatique, capable de décimer une colonie en quelques jours…

En favorisant une approche écoresponsable de l’apiculture, L’association «les ailes de la vie» s’est donnée pour mission d’apporter des solutions pour limiter la disparition des abeilles.

Action : Pour lutter contre ce fléau, l’association met en place des ruches dites « écologiques » appelées ruches de Warré, en hommage à l’abbé Warré, qui, après avoir observé les abeilles dans leur milieu naturel, a élaboré une ruche en adéquation avec la vie de la colonie et la pratique de l’apiculture. Ces ruches sont installées dans des zones de butinage où l’utilisation de pesticides est mineure comme les zones urbaines ou les fermes en agriculture biologique …
Ces ruchers deviennent des lieux de rencontres privilégiées avec les adhérents de l’association et les scolaires qui participent aux nombreuses animations proposées par Jérôme, le coordinateur de l’association. Au programme : construction d’une ruche, observation de la vie de la colonie, entretien de la ruche et récolte du miel.
Le fonds de dotation Itancia a souhaité accompagner l’association dans ce projet de valorisation et sauvegarde des abeilles dans des sites préservés. En effet, les abeilles sont un formidable vecteur de communication : Sensibiliser nos enfants à la disparition massive des abeilles et à notre devoir de les protéger, c’est aussi leur montrer l’impact positif que l’homme peut avoir sur la nature.
Pour en savoir davantage sur l’association «les ailes de la vie», connectez-vous : www.lesailesdelavie.org
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.