Restauration écologique de la plaine de Bievre, ancienne carrière
Construction d’une cabane d’observation destinée au grand public ainsi
qu’aux scolaires afin de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation
de l’environnement.
Projet porté par l’association le Pic Vert sur la période 2012 – 2014

OBJECTIFS
- Restaurer écologiquement une centaine d’hectares d’anciennes carrières, lieux déclassés souvent pollués,
- Créer une grande réserve naturelle dépolluée, riche en biodiversité des milieux ouverts, accueillant des activités agricoles non polluantes (élevage et cultures bio, apiculture),
- Rendre accessible le site à tous les publics et servir d’outil d’éducation à la nature.

L’association Le Pic Vert gère près de 15 ha de terrains réaménagés écologiquement dans une ancienne carrière située sur la commune de Rives, Colombe et Beaucroissant (38).
Cette opération, unique en Isère, se réalise dans la plaine de Bièvre, principal gisement de granulats pour le département et où se trouvent de nombreuses carrières.
Cette plaine est cultivée intensivement et les nappes phréatiques situées en sous-sol sont polluées par les engrais et pesticides.
Les remembrements successifs ont dégradé le paysage bocager.
La proximité de villes importantes génère des pollutions (circulation motorisée, dépôt d’ordures).
D’autre part, cet espace constitue l’une des voies de migration principales Est/Ouest pour l’avifaune, malgré la rareté des points d’eaux en surface.

Depuis 2006, Le Pic Vert a ainsi :
- nettoyé les dépôts d’ordures et limité l’accès des engins motorisés,
- créé 12 plans d’eau de différentes catégories (flaques temporaires, ornières, mares, lac),
- planté plus de 700 arbres et arbustes d’essences locales ;
- posé des nichoirs,
- semé une prairie fleurie et une jachère fleurie,
- aménagé une falaise naturelle à hirondelles de rivage et guêpiers d’Europe,
- aménagé deux observatoires rustiques pour montrer la faune sauvage.

La construction d’un observatoire permettra d’observer le spectacle naturel du bâtiment.
Cet observatoire sera le premier construit en France avec les caractéristiques mises au point par Le Pic Vert : vitres spéciales permettant l’observation et la photo sans être vu par les animaux, bois local, accès handicapé, nichoirs intégrés.

Ce projet pilote vise à démontrer que tous les espaces même déclassés recèlent une grande richesse en terme de biodiversité et que des projets de reclassement écologiques comme celui- ci permettent de détourner ces lieux de leur destination de terrains vagues voir de décharges sauvages.
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.