Conservatoire des légumes anciens du Béarn
Le projet
Préserver et promouvoir le maraîchage biologique sur le territoire du grand Pau et préserver la biodiversité cultivée en réhabilitant des variétés anciennes ou « oubliés » via la création d’un jardin conservatoire.
Projet mené par le Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (C.L.A.B).
Ce jardin, ouvert au public permettra également de :
Participer en tant que citoyen à la vie sociale de la commune d’Assat (périphérie de Pau),
Répondre à une demande des habitants, des nouveaux arrivants qui souhaitent mieux connaître leur territoire, se rencontrer, échanger autour du jardinage et de ses pratiques alternatives,
Permettre aux enfants des écoles maternelles et primaires de pouvoir découvrir la biodiversité cultivée à travers des ateliers pédagogiques.

Contexte social et économique
Les terres agricoles de la plaine de Nay subissent de nombreuses pressions liées à l’urbanisation et à l’extension de zones d’activités, en particulier en zone périurbaine, ce qui entraîne la disparition des cultures maraîchères de proximité.
Assat et Meillon situées au centre de la plaine sont deux communes à forte tradition maraîchère.
Leurs terres, dont la valeur biologique et agronomique est inconstestable, doivent être protégées pour maintenir un tissu agricole fort et préserver à long terme ses ressources alimentaires pour le secteur du grand Pau.
Cette pression est d’autant plus ressentie sur la commune d’ASSAT avec la présence d’un pôle industriel aéronautique puissant aux portes de la commune.
La commune d’ASSAT vient d’approuver son Plan Local d’Urbanisme (PLU) dans lequel l’accent a été mis pour préserver de vastes zonages agricoles. Elle envisage de mettre en place une Zone Agricole Protégée (ZAP) pour préserver durablement le foncier agricole.
Une dizaine de maraîchers de la commune d’ASSAT continuent à approvisionner en légumes les halles de PAU et les différents marchés des communes qui forment son agglomération.
La première Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) s’est implantée depuis 2004 et est soutenue par la municipalité. Le producteur de légumes en production traditionnelle en 2004, s’est reconverti en agriculture biologique à partir de 2007 et à modifier sa production en y intégrant des légumes anciens (panais, différentes variétés de choux, Rutabaga, cardon, différentes variétés de Potimarron, radis noir…).
La commune, en partenariat avec la chambre d’agriculture et la Communauté du Pays de NAY participe au dispositif d’accompagnement dans la reprise des exploitations des + de 55 ans sans succession.
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.