Action pilote de Compostage collectif, commune de Meyrargues.
Projet piloté par le GERES déchets (association française)


OBJECTIFS

Lancer une opération de compostage de proximité pour valoriser les bio déchets des habitants d’un centre ancien de village qui n’ont pas de jardin.
Tester un nouveau modèle technique et économique de gestion de déchets organiques à petite échelle avec des compétences locales


CONTEXTE ET ENJEUX DU PROJET

La quantité de déchets pouvant être compostée s’élève à environ 30% en poids de la poubelle des ménages.
Cela représente un enjeu important pour les collectivités qui doivent aujourd’hui mettre en œuvre des politiques de gestion de déchets dans lesquelles les actions de « prévention » qui évitent la production, le transport et le traitement des déchets sont prioritaires.
A cet effet, on peut assurer la prévention et la valorisation des bios déchets grâce au compostage de proximité : compostage dans son jardin, son quartier, son village, son école…

Le compostage de proximité implique que le tri et le compostage des déchets organiques soient réalisés par les producteurs eux-mêmes et au plus proche du lieu de production. Ceci permet de limiter la pollution liée au transport et au traitement des déchets, de responsabiliser les citoyens sur leur production de déchets, tout en contribuant à fertiliser les sols grâce au compost fabriqué localement.
Lorsque ces opérations concernent plusieurs habitants et familles, on parle de « compostage partagé » qui fait référence au bénéfice social apporté par de telles actions collectives en bas d’immeubles ou dans son quartier. De plus, de nouvelles compétences et de nouveaux métiers émergent autour du compostage de proximité permettant de développer ainsi une activité économique locale.
Enfin, même si la réglementation incite au développement de ce type de filières, les opérations sont encore trop peu nombreuses et il est nécessaire d’en valider les aspects techniques, sociaux et économiques, dans le cadre de projets pilotes.

Depuis 2008, le GERES coordonne le Réseau Compostage-au-jardin, qui regroupe plusieurs structures partenaires pour la promotion du compostage de proximité, grâce à des animations grand public dans des jardins solidaires, et à l’accompagnement d’initiatives locales.
C’est ainsi qu’à Meyrargues, le partenaire du Réseau, Valérie Corlet - Peppermint, a mené une enquête auprès des habitants et rencontré les acteurs locaux, notamment la mairie, afin d’étudier la faisabilité d’un projet de compostage de proximité dans le centre ancien du village.
Cette opération fait office de projet pilote dans le but de tester les différentes composantes d’une filière locale de gestion de déchets et d’envisager une diffusion sur d’autres territoires : réussite technique, plus-value environnementale, implication des habitants et équilibre économique.


DETAILS DU PROJET PILOTE DE COMPOSTAGE DE CENTRE ANCIEN A MEYRARGUES

Le dispositif technique de compostage envisagé est double :
D’une part, une aire de compostage micro-collective pour 30 familles, composée de quelques bacs en bois spécialisés, dont l’installation sera l’occasion de réaménager et embellir une zone du village. Les habitants acquièrent à prix réduit un « bioseau », contenant spécialement conçu pour les bios déchets alimentaires (épluchures, fruits et légumes périmés, sachets de thé, café…), et le vident directement dans un composteur.
D’autre part, 10 lombricomposteurs seront mis à disposition de 10 familles volontaires.

Le partenaire local du Réseau Compostage-au-jardin, Peppermint, assure la communication locale, l’accompagnement des familles volontaires grâce à des ateliers très réguliers, et assure le bon fonctionnement de l’aire de compostage.
En effet, ces filières de gestion de proximité des bios déchets reposent beaucoup sur le volontariat des habitants et il est indispensable de réaliser un accompagnement important pour les conforter dans leurs pratiques et leur engagement.
C’est pourquoi, de nombreuses actions de communication en direction des habitants sont prévues : réunions d’informations, inauguration, ateliers de formation, courriers et enquêtes de satisfaction…

Des outils de suivi et d’évaluation des performances de l’opération seront élaborés et utilisés afin de recueillir toutes les informations nécessaires à la capitalisation de cette expérience innovante : tonnages compostés, nombre de personnes volontaires, durée du processus de compostage, satisfaction des usagers et des partenaires, couts de fonctionnement, …
Après la phase de démarrage (10 mois) il est envisagé de proposer à la collectivité en charge de la gestion des déchets, la Communauté d’agglomération du Pays d’Aix, d’augmenter la capacité des dispositifs de compostage.
Enfin, il est prévu de travailler avec un expert en économie sociale et solidaire afin d’étudier les conditions de la pérennité sociale et économique de l’opération, après la phase de démarrage (10 mois).


ETAT DES LIEUX DU PROJET APRES 4 MOIS DE FONCTIONNEMENT

Le projet rassemble aujourd'hui 26 foyers soit 58 personnes et 3 foyers réalisent du lombricompostage. 
Le projet inscrit chaque semaine un nouveau foyer participant.
C’est un grand succès. 

Lors des opérations de retournement du compost, il a été organisé une campagne de pesée où il a été établi une 1ère moyenne sur les données recueillies de 132g /par jour / par habitant et donc en extrapolant cela représente 48kg par an / par habitant soit + que la moyenne nationale de 40Kg (source ADEME) et sur 1 an on approche des 2 tonnes 700kg (pour 56 personnes).

Les participants au programme acceptent volontiers de participer aux moments d'action collective et confient que ce projet permet réellement de participer à un objectif commun de préservation de notre environnement en réduisant les déchets, en les valorisant, en consommant autrement et en prenant du plaisir à rencontrer ses voisins dans l’attente d’une belle récolte de compost !
 
Le projet pilote a vécu une réunion de mi-parcours la semaine dernière pour préparer la suite du projet avec les partenaires institutionnels de la communauté du pays d’Aix qui semblent très intéressés par la duplication de ce projet.
Télécharger Flash player pour voir ce diaporama.